Apprenants Visuels... en quelques mots


Nous préférons les images à mille mots! 

Nous sommes spécialistes dans la création de solutions visuelles et pédagogiques, pour éduquer les enfants! Nous avons développé 20 histoires et applications interactives avec pictogrammes, en 5 langues pour enseigner les compétences d'autonomie, sociales, émotionnelles... et qui sont utilisées par plus d'1 Million d'enfants dans le monde.

Nos histoires et applications avec pictogrammes sont identiques à une «zone de confort» pour les enfants, les supports visuels créent un environnement qui leur permet d'explorer ouvertement et d'apprendre tout en s'amusant! Apprenants Visuels a reçu plusieurs prix nationaux et internationaux d'entités tels qu'Unicef, Forbes, le MIT... qui garantissent notre travail transformateur dans le secteur de l'éducation et l'inclusion sociale.

Aimeriez-vous nous rejoindre ? 

Contes avec pictogrammes


Lire, inter-agir, apprendre et s'amuser


Nos histoires ont été conçues en tenant compte des caractéristiques des enfants dont le type d'apprentissage est visuel. 90% des informations transmises au cerveau sont visuelles, c’est pour cela, que le petit oiseau rose possède des pictogrammes, des images qui représentent les mots, afin d'aider les plus petits à mieux comprendre l’histoire. Les pictogrammes sont particulièrement efficaces pour les enfants pré-lecteurs et les enfants ayant des besoins spéciaux d’apprentissage tels que l’autisme, la dyslexie, l'hyperactivité, etc. Les contes avec pictogrammes d'Apprenants Visuels font l’unanimité de tous les enfants!!!

Nous collaborons avec des experts de l'éducation, des psychologues, des pédagogues et des enseignants, pour développer deux collections de contes complémentaires, Apprendre et S'amuser, car chaque enfant est différent et unique.

Nous sommes convaincus et croyons fermenent que tout le monde, tous les enfants devraient avoir accès aux matériaux adaptés dont ils ont besoin et ainsi leur permettre de pouvoir développer le maximum de leur potentiel. C’est d’ailleurs pour cette même raison que toutes nos histoires digitales sont publiées sur notre site, afin que toutes les personnes autour du monde puissent y accéder librement.

Collection S'AMUSER


Plaisir et divertissement


La collection S'amuser comprend 5 contes créés pour le plaisir et le divertissement. Ces histoires d'aventures originales ont été spécifiquement créées pour les enfants puissent s’initier à la lecto-écriture de manière créative et interactive.

Nous trouverons les titres suivants:



Nous voulons que vous utilisiez nos contes sans restrictions et selon les besoins de chacun. Pour cela, nous les diffusons avec la licence Creative Commons 4.0. (BY-NY-SA) et nous vous encourageons à diffuser, télécharger et partager nos histoires avec tout le monde. Toujours en citant la source, l’auteur, sans fins commerciales et en utilisant la même licence.

Collection APPRENDRE


L'autonomie, les compétences sociales et émotionnelles.


La collection Apprendre comprend 15 contes avec lesquels les enfants pourront apprendre l'autonomie, les compétences sociales et émotionnelles. Grâce à leurs structures simples, les pictogrammes et une disposition logique des éléments, nos histoires favorisent l’acquisition du langage et des compétences cognitives.
Les mains de Jules
La baignoire de Jules
Le repas de Jules
Les habits de Jules
Les dents de Jules
L'anniversaire de Jules
Jules au parc
Jules chez le coiffeur
Jules au supermarché
Jules dans la rue
Jules est content
Jules est triste
Jules a peur
Jules est fâché
Jules est surpris


Pour développer nos deux collections Apprendre et S'amuser, nous collaborons avec des centaines de familles et d'enfants, ainsi que des experts dans le secteur de l'éducation, des pédagogues, psychologues et enseignants. 

Si vous utilisez nos histoires, nous vous invitons à faire un don qui nous permettra de poursuivre notre travail.

Nous soutenir ???



Merci… merci du fond du coeur!

De l’intérêt que vous nous portez


Apprenants Visuels est une “non-profit” qui bat des records grâce à des centaines de personnes comme vous, qui veulent nous aider à créer un monde où chaque enfants puissent avoir leur disposition les outils pour développer le maximum de leur potentiel.


Si vous lisez cette page, c'est parce que ce projet vous intéresse... Soutenez-nous!


Il y a beaucoup de forme pour nous soutenir… vous pouvez dès maintenant faire un don de votre choix, adhérer pour contribuer chaque mois au développement des nos projets. Des personnes du monde entier, des associations, fondation et autres entités s’unissent aussi autour du même rêve… Et vous, aimeriez-vous collaborer? Dites le nous!

BANQUE CIC   |   IBAN: FR76 3002 7172 7600 0201 8400 144    |    BIC: CMCIFRPP






Merci du fond du coeur!

Le travail dès l'enfance est essentiel



Le travail et le renforcement positif dès l'enfance sont essentiels.  Pour leur bon développement, pour les aider à améliorer leurs compétences, augmenter leurs capacités et les faire progresser... il est primordial de travailler avec des supports adaptés à leurs besoins, comme des supports avec pictogrammes et des outils technologiques interactifs...


Une nouvelle application pour la Journée Mondiale de sensibilisation à l'Autisme

Apprenants Visuels unit la journée mondiale de sensibilisation à l’autisme et la journée internationale du livre infantil pour présenter sa nouvelle application interactive. 

Le prochain 2 avril, Apprenants Visuels publie gratuitement sa première application interactive 
avec pictogrammes afin d’aider les enfants avec autisme.


Paris, 28 mars - Créer des contes avec pictogrammes pour les enfants avec autisme est un projet qu’Apprenants Visuels développe depuis plusieurs années et c’est justement lors de cette journée  symbolique, la journée mondiale de la sensibilisation à l’autisme et celle du livre infantil, que cette organisation decide de lancer sa première application interactive.

Suite à la publication en Janvier de 2 collections, Apprendre et s’Amuser, un total de plus de 20 contes visuels, disponible sur: https://apprenantsvisuels.teachable.com. Apprenants Visuels lance aujourd’hui la première adaptation interactive d’une de ses histoires… l’application « Les poussières changent de maison », proposant ainsi aux enfants avec autisme, autres difficultés d’apprentissage et pré-lecteurs un divertissement adapté


Les poussières changent de maison, tout comme les autres contes, ont été développés grâce à la collaboration de psychologues, pédagogues, illustrateurs et autres experts, ils sont spécifiquement créés avec le support visuel dont les enfants ont besoin pour apprendre plus facilement et mieux communiquer tout en jouant avec des histoires qu’ils comprennent. 

Cette application inclusive comprend un narrateur de l'histoire, des pictogrammes tactiles et des illustrations interactives. Elle peut être lue seule ou en mode automatique, au toucher, les images se déplacent et se transforment! Disponible gratuitement et sans restrictions, afin de parvenir un maximum d’enfants, elle peut se télécharger sur: https://apprenantsvisuels.teachable.com




Apprenants Visuels est une organisation « sans but lucratif » qui a pour mission que tous les enfants puissent développer le maximum de leur potentiel, en leur facilitant l’accès aux outils dont ils ont besoin pour évoluer. 



De l'art pour Journée Mondiale de sensibilisation à l’Autisme



La différence nous rendUNIQUE

Le prochain 2 avril, pour la journée mondiale de sensibilisation à l’autisme, les murs de Paris accueillent pour la première fois, une proposition  artistique différente et unique.

LA DIFFERENCE NOUS REND… UNIQUE, est le titre de la pièce d’art street que présente l’Association Apprenants Visuels et l’Awesome Foundation de Paris en collaboration avec l’artiste Amélie Mrg, unissant leurs forces pour célébrer la Journée Mondiale de sensibilisation à l’Autisme.

Supposons… « qu'il existe une couleur pour exprimer chaque être: être humain, être vivant, ou être tout court. Une infinité de couleurs donc, pour une infinité d’êtres. Chaque couleur est différente et unique, et surtout, chaque couleur peut être renforcée par d’autres.
Suivant cette hypothèse, donc, chaque être est aussi différent, unique et peut être renforcé par les autres! À nous, à nous tous…  la peur de nous-même et des autres, souvent menace cette poésie de la couleur, un langage universel. Car si la connaissance de soi est une condition nécessaire à la vie, elle ne saurait suffire au bonheur. Ce dernier, seul autrui peut nous l’offrir… parfois c’est justement cette apparente différence qui fait de nous quelqu’un… d’unique »                                                                                *texte inspiré par Kim Rebholz    

Cette poésie des couleurs a été la source d’inspiration de l’artiste pour réaliser son travail, une pièce dans laquelle la couleur d’union est le bleu… la couleur de l’autisme, car c’est elle qui comporte la gamme chromatique la plus variée. 

C’est en flânant dans les rues au plein coeur de Paris, à deux pas du Pompidou, que nous pourrons découvrir cette explosion de couleur originale, où l’impulsion créatrice, l’expression des idées, les sentiments et les pigments se mélangent… laissant place à des nuances très riches. C’est d’ailleurs, loin des espaces d’expositions, que l’artiste a tablé pour présenter cette pièce. Un choix murement réfléchi pour représenter une journée, si spéciale… les murs de l’espace urbain, un endroit plus que propice à l’expression, un lieu de parole entre dénonciations et hommages.

Pour Apprenants Visuels, l’Awesome Foundation et Amélie Mrg, la réalisation de cette fresque urbaine est justement la meilleur façon de rendre hommage… un hommage bleu… à toutes les personnes avec autisme, qui sont plus de 650 000 en France et les 64 millions du monde entier… qui chaque jour s’efforcent à donner le meilleur d’eux-même.


Marcher avec l'autisme, implique un processus d'information et de sensibilisation sociale


À l'attention de la rédaction du quotidien "Le Monde"
 
À l'attention du Dr Marco Morosini, mamo@ethz.ch
auteur de l'article "L'économie autiste" publié dans "Le Monde" le 25 /06 2012
 
 
 
Monsieur,
 
Marcher avec l'autisme, implique un processus d'information et de sensibilisation sociale, c'est pourquoi je vous écris aujourd'hui.
Lisant votre article dans Le monde : "L'économie Autiste", et comprenant qu'il n'y a pas de malice derrière cet article, mais bel et bien une ignorance quant à votre utilisation du terme autisme, j'aimerais vous informer.
Malgré les efforts de nombreuses personnes et organisations pour éradiquer les mauvaises utilisations associées au terme "autisme", dans notre société, beaucoup de personnes, comme des journalistes, et même des politiciens, des leaders d'opinion emploient péjorativement et de manière disqualifiée le terme "autiste".
Il est de la responsabilité de tous de continuer à informer la société pour l'éradication les "mythes" associés à l'autisme et l'utilisation du terme associé à des connotations négatives.
Je suis convaincue que si la société était plus informée sur la réalité de l'autisme, ces erreurs d'interprétations ne seraient pas commises. Pour cette raison, nous nous félicitons de toute compréhension de l'autisme par les médias et la société en général.
 
Nous ne voulons pas voler plus de temps, mais je vous propose de nous aider à briser les préjugés, les mythes ou les utilisations péjoratives qui nous blessent, car il en résulte un obstacle terrible pour ceux qui sont touchés, et leur inclusion.
 
Merci de l'attention de votre lecture.
 
 
Mlle Amélie Jézabel Mariage.


Vous retrouverez notre article sur la page web:

Campagne contre "les mythes" de l'autisme



Il est de la responsabilité de tous, de continuer à informer la société pour l'éradication "des mythes" associés à l'autisme et l'utilisation du terme associé à des connotations négatives.
Un groupe de parents et amis de l'autisme, ont uni leurs forces il y a maintenant trois ans en Espagne dans cette campagne de sensibilisation!

Fin des mythes et des préjugés contre l'autisme




Trop de personnes aujourd'hui, utilisent le terme «autisme», «autiste» et «atteints d'autisme», sous- entendu avec de fortes connotations négatives, en raison de mythes ou de fausses informations comme:

  • Les personnes avec autisme ne peuvent pas interagir ou communiquer
  • Les personnes avec autisme vivent dans leur monde
  • Les personnes avec autisme sont incapables d'éprouver des sentiments... ... ...

Et cela conduit d’autres enfants, des journalistes, et même des politiciens, des leaders d'opinion à se joindre à l'utilisation abusive et disqualifier du terme "autiste". Pourquoi ont- ils besoin d'utiliser ce terme et par conséquent porter atteinte à la dignité d'un groupe de personnes pour attaquer et discréditer une autre personne?

Nous comprenons qu'il n'y a pas de malice, mais bel et bien une ignorance... Il est grand temps de mettre fin à cette ignorance!!!
Marcher avec l'autisme implique un processus d'information et de sensibilisation. L'inconnu, fait souvent peur et encourage la diffusion de fausses informations. Nous devons sensibiliser l'opinion de manière positive pour que la société puisse comprendre et respecter ce qu'est réellement l'autisme. Un grand travail est à venir...

L'autisme n'est pas synonyme de gens indifférents qui vivent isolés dans leur monde. Les personnes avec autisme savent éprouver des sensations, savent interagir, communiquer de manière orale ou d’une autre, ils sont nés combattants et luttent tous les jours et trouvent difficile de comprendre l'ironie liée au mot Autiste. Si vous connaissez la réalité de l'autisme, vous saurez sans doute lui assimiler les notions suivantes: «effort», «noblesse», ou «sensibilité».

La prévalence de l'autisme est aujourd'hui suffisamment importante pour promouvoir l'information et des actions de sensibilisation avec des déclarations qui sont fondées et ajustées à la réalité. Selon l'Institut Carlos III de Madrid, c’est 1 enfant sur 100, soit plus de 200.000 en Espagne, 650 000 en France et 64 millions dans le monde entier. Nous devons nous oeuvrer ensemble pour promouvoir l'inclusion et non l’exclusion de ces personnes.

L'autisme est un syndrome, ce n'est pas une maladie! On ne le devient pas... on nait avec et on le reste... 
Il ne s'agit pas d'une fatalité, mais plutôt d'autres particularités! Chaque personne est différente et unique!!! Nous ne pouvons en aucun cas faire de généralisation.


Les domaines dans lesquels l'autisme se manifestent sont:

  • Difficultés avec les langues et dans communication. Certaines personnes ne parlent pas et ne parleront peut être jamais, mais s’expriment de manière différente. Elles peuvent communiquer avec des pictogrammes, à travers l'art...
  • Difficultés (qui se travail depuis le plus jeune age) et non échec dans les relations sociales. Certaines personnes évitent le contact visuel ou sont étourdis dans les environnements bruyants, alors que d’autres nous offrent des conférences, sont auteurs...
  • Intérêt limité et répétitif, un exemple simple et connu de tous le monde serait celui d’une personne avec un fort intérêt pour les mathématiques ou encore l’informatique.

Avant tout des êtres humains!!! 

Les personnes avec des troubles du spectre autistique (TSA) partagent exactement les mêmes caractéristiques, besoins et désirs avec les individus sans autisme. Certaines  choses sont différentes certaines, certes...

  • Stop au Manque de sentiments. Les personnes avec autisme sont tout à fait capable de ressentir des émotions et des sentiments: pleurer, rire, se réjouir, être triste, en colère...
  • Stop à L'isolement dans leur propre monde. Les efforts visant à communiquer sont grands, et la communication n’est pas inexistante, certains enfants développent d’autres formes de communication.
  • Stop au Manque d'affection, aux théories parentales et surtout aux mères injustement culpabilisées. Il y a bien longtemps que s’est éradiqué dans les autres pays la théorie de la «mère frigidaire», de «dysharmonie évolutive», la «psychose infantile» ou autres théories de la sorte. Avançons, ne reculons pas!
  • Stop à La ségrégation inévitable. Aujourd’hui il ne devrait plus exister de croyances ou de fausses idées... les enfants avec autisme doivent être dans des classes séparées à l'école, cette action ne sert qu’à les marginaliser, et non pas les protéger. L'inclusion, l’acceptation sociale est l'une des clés pour l'amélioration de la qualité de vie des personnes avec TSA et un facteur essentiel pour accroître leur capacité d'adaptation et de développement personnel. Avec un soutien approprié, les gens atteints de TSA peuvent bénéficier de possibilités pour participer à des environnements ordinaires, en les encourageant à jouir d'une vie sociale intégrée et normalisée.
  • Fin des «autistes» et «atteints d'autisme». Mieux vaut utiliser l'expression «personne avec autisme», le language permet de valoriser les personnes.


Définitions... l'utilisation de l'autisme associée à une connotation négative prend parfois refuge dans la définition du dictionnaire. En Espagne des familles et des professionnels ont commencé une campagne pour changer la définition, après plus d’un an la lutte a été gagnée.

Pourquoi pas ici, et pourquoi pas maintenant!!!


Nous pouvons changer les choses positivement! Marcher avec l'autisme implique un processus d'information et de sensibilisation sociale. Chez Apprenants Visuels nous sommes convaincues que si la société était plus informée sur la réalité de l'autisme, des erreurs d'interprétations ne seraient plus commises.