Campagne contre "les mythes" de l'autisme



Il est de la responsabilité de tous, de continuer à informer la société pour l'éradication "des mythes" associés à l'autisme et l'utilisation du terme associé à des connotations négatives.
Un groupe de parents et amis de l'autisme, ont uni leurs forces il y a maintenant trois ans en Espagne dans cette campagne de sensibilisation!

Fin des mythes et des préjugés contre l'autisme




Trop de personnes aujourd'hui, utilisent le terme «autisme», «autiste» et «atteints d'autisme», sous- entendu avec de fortes connotations négatives, en raison de mythes ou de fausses informations comme:

  • Les personnes avec autisme ne peuvent pas interagir ou communiquer
  • Les personnes avec autisme vivent dans leur monde
  • Les personnes avec autisme sont incapables d'éprouver des sentiments... ... ...

Et cela conduit d’autres enfants, des journalistes, et même des politiciens, des leaders d'opinion à se joindre à l'utilisation abusive et disqualifier du terme "autiste". Pourquoi ont- ils besoin d'utiliser ce terme et par conséquent porter atteinte à la dignité d'un groupe de personnes pour attaquer et discréditer une autre personne?

Nous comprenons qu'il n'y a pas de malice, mais bel et bien une ignorance... Il est grand temps de mettre fin à cette ignorance!!!
Marcher avec l'autisme implique un processus d'information et de sensibilisation. L'inconnu, fait souvent peur et encourage la diffusion de fausses informations. Nous devons sensibiliser l'opinion de manière positive pour que la société puisse comprendre et respecter ce qu'est réellement l'autisme. Un grand travail est à venir...

L'autisme n'est pas synonyme de gens indifférents qui vivent isolés dans leur monde. Les personnes avec autisme savent éprouver des sensations, savent interagir, communiquer de manière orale ou d’une autre, ils sont nés combattants et luttent tous les jours et trouvent difficile de comprendre l'ironie liée au mot Autiste. Si vous connaissez la réalité de l'autisme, vous saurez sans doute lui assimiler les notions suivantes: «effort», «noblesse», ou «sensibilité».

La prévalence de l'autisme est aujourd'hui suffisamment importante pour promouvoir l'information et des actions de sensibilisation avec des déclarations qui sont fondées et ajustées à la réalité. Selon l'Institut Carlos III de Madrid, c’est 1 enfant sur 100, soit plus de 200.000 en Espagne, 650 000 en France et 64 millions dans le monde entier. Nous devons nous oeuvrer ensemble pour promouvoir l'inclusion et non l’exclusion de ces personnes.

L'autisme est un syndrome, ce n'est pas une maladie! On ne le devient pas... on nait avec et on le reste... 
Il ne s'agit pas d'une fatalité, mais plutôt d'autres particularités! Chaque personne est différente et unique!!! Nous ne pouvons en aucun cas faire de généralisation.


Les domaines dans lesquels l'autisme se manifestent sont:

  • Difficultés avec les langues et dans communication. Certaines personnes ne parlent pas et ne parleront peut être jamais, mais s’expriment de manière différente. Elles peuvent communiquer avec des pictogrammes, à travers l'art...
  • Difficultés (qui se travail depuis le plus jeune age) et non échec dans les relations sociales. Certaines personnes évitent le contact visuel ou sont étourdis dans les environnements bruyants, alors que d’autres nous offrent des conférences, sont auteurs...
  • Intérêt limité et répétitif, un exemple simple et connu de tous le monde serait celui d’une personne avec un fort intérêt pour les mathématiques ou encore l’informatique.

Avant tout des êtres humains!!! 

Les personnes avec des troubles du spectre autistique (TSA) partagent exactement les mêmes caractéristiques, besoins et désirs avec les individus sans autisme. Certaines  choses sont différentes certaines, certes...

  • Stop au Manque de sentiments. Les personnes avec autisme sont tout à fait capable de ressentir des émotions et des sentiments: pleurer, rire, se réjouir, être triste, en colère...
  • Stop à L'isolement dans leur propre monde. Les efforts visant à communiquer sont grands, et la communication n’est pas inexistante, certains enfants développent d’autres formes de communication.
  • Stop au Manque d'affection, aux théories parentales et surtout aux mères injustement culpabilisées. Il y a bien longtemps que s’est éradiqué dans les autres pays la théorie de la «mère frigidaire», de «dysharmonie évolutive», la «psychose infantile» ou autres théories de la sorte. Avançons, ne reculons pas!
  • Stop à La ségrégation inévitable. Aujourd’hui il ne devrait plus exister de croyances ou de fausses idées... les enfants avec autisme doivent être dans des classes séparées à l'école, cette action ne sert qu’à les marginaliser, et non pas les protéger. L'inclusion, l’acceptation sociale est l'une des clés pour l'amélioration de la qualité de vie des personnes avec TSA et un facteur essentiel pour accroître leur capacité d'adaptation et de développement personnel. Avec un soutien approprié, les gens atteints de TSA peuvent bénéficier de possibilités pour participer à des environnements ordinaires, en les encourageant à jouir d'une vie sociale intégrée et normalisée.
  • Fin des «autistes» et «atteints d'autisme». Mieux vaut utiliser l'expression «personne avec autisme», le language permet de valoriser les personnes.


Définitions... l'utilisation de l'autisme associée à une connotation négative prend parfois refuge dans la définition du dictionnaire. En Espagne des familles et des professionnels ont commencé une campagne pour changer la définition, après plus d’un an la lutte a été gagnée.

Pourquoi pas ici, et pourquoi pas maintenant!!!


Nous pouvons changer les choses positivement! Marcher avec l'autisme implique un processus d'information et de sensibilisation sociale. Chez Apprenants Visuels nous sommes convaincues que si la société était plus informée sur la réalité de l'autisme, des erreurs d'interprétations ne seraient plus commises. 

4 commentaires:

  1. Bonjour,je voudrais savoir s'il est possible que j'utilise la photo que vous avez illustré dans votre article pour les "penseurs visuels", car je travail sur le projet de communication de l'établissement qui s'occupe des enfants atteints de l'autisme et je trouve que cette photo est une parfaite illustration.
    Merci beaucoup pour votre réponse.

    Bonne journée

    Cordialement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Lyuda,
      Oui, en effet si vous citez Apprenants Visuels... vous pouvez utiliser l'image.
      Bonne chance pour votre conférence.

      Supprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer